lundi 2 juin 2008

Sens... et vérité !


Les sens extérieurs, à proprement parler, ne nous trompent point. C’est notre sens interne qui nous fait trop souvent aller trop vite ; et cela se trouve aussi dans les bêtes, comme lorsqu’un chien aboie contre son image dans le miroir : car les bêtes ont des consécutions de perceptions qui imitent le raisonnement, et qui se trouvent aussi dans le sens interne des hommes, lorsqu’ils n’agissent qu’en empiriques. Mais les bêtes ne font rien qui nous oblige de croire qu’elles aient ce qui mérite d’être appelé proprement un raisonnement, comme j’ai montré ailleurs. Or lorsque l’entendement emploie et suit la fausse détermination du sens interne (comme lorsque le célèbre Galilée a cru que Saturne avait deux anses), il se trompe par le jugement qu’il fait des apparences, et il en infère plus qu’elles ne portent. Car les apparences des sens ne nous promettent pas absolument la vérité des choses, non plus que les songes.
Leibniz - Essais de Théodicée 65
image : A. RODIN Le Génie de la Lumière 1890 musée des Beaux-Arts Nancy photo GL

5 commentaires:

stefbsl a dit…

Je suis ravie de découvrir ce blog, bravo, j'y reviendrai souvent faire un tour.

Gilles a dit…

Très heureux de vous accueillir, Stefoune !
Je vous recevrai toujours (tout comme, d'ailleurs, j'irai en visite chez vous), avec... plaisir !
A bientôt donc.
Cordialement.
Gilles

Rénica a dit…

Oui, aller toujours au delà des apparences, des différences et ...chercher la vraie rencontre : "l'Essentielle": celle du Coeur...
bonne soirée Gilles
amitiés pressées.

béatrice a dit…

J'ai peur de voir arriver l'idée "des animaux-machines" de Descartes...Il y a un peu de ça!N'avez-vous pas l'impression que Big Brother nous prépare un devenir similaire?

Lyse a dit…

Je lis et cet extrait me laisse un peu froide ..enfin je devrais plutôt qu'il ne m'inspire aucune reflexion ..peut-être n'ai je rien à dire parce que j'aitrop rêvé au lieu d'étudier en terminale (rire)

Je sais simplement que nos émotions internes nous font souvent aller trop vite

Je sais que le monde prend les apparences que veulent bien leur donner nos sens-recepteurs "

Je me fie à ce que mon coeur me dit bien, qu'il fausse, parfois, mon jugement et m'indique une mauvaise direction

J'ai loupé la pause avec le joli bouquet

J'aime venir flâner ici

Bonne soirée Gilles
Amicalement