mercredi 12 mars 2008

Monsanto... le monde...

Chapeau, Marie-Monique Robin !
Oser s’attaquer à une firme aussi radicale que Monsanto, à un état aussi malhonnête que les États-Unis d’Amérique, relève de l’héroïsme. Car, enfin, nous savons depuis longtemps que ces politico-industriels états-uniens malades de la finance sont prêts à tout pour se rendre maîtres du monde. N’oublions pas, entre autres, la catastrophe de Bhopal, en Inde, le 3 décembre 1984, provoquée par le comportement productiviste criminel de Union Carbide Corporation, ses 3500 morts et 300 000 infirmes… la guerre de conquête pétrolière en Irak… le procès intenté en ce moment par Boeing contre EADS pour obtenir l’annulation du contrat d’avions ravitailleurs avec le Pentagone… Ne jamais perdre ! Toujours gagner, quel que soit le prix (pour les autres) de la victoire !
Prêts à tout !
C’est Monsanto qui, hier, ruinait la planète avec ses PCB, dioxine, agent orange (le redoutable défoliant de la guerre du Vietnam), qui le ruine aujourd’hui avec son si populaire désherbant Roundup (pourtant condamné pour publicité mensongère en 2007 par le tribunal de Lyon !) et les hormones de croissance bovine, qui le ruinera demain avec ses OGM nécessitant l’usage de ce même Roundup (soja transgénique Roundup Ready)… prêts à tout, même à provoquer des catastrophes humanitaires comme celle, actuelle, du coton indien !
Si le cancer et autres maladies terribles sont l’un des résultats directs de cette volonté de règne absolu, la disparition rapide de la biodiversité indispensable à la vie sur notre terre en est la conséquence la plus redoutable pour un avenir très proche ! Au point que certains se sont sentis obligés de construire un coffre-fort pour semences dans le grand nord qui permettra de semer encore quand tout aura été détruit et… de faire gagner beaucoup d’argent à ses propriétaires devenus… les maîtres d’une humanité affamée dans un monde désertique !
Tout cela sous le regard condescendant d’élus, tous idéaux confondus, dépassés par l’activisme marchand d’outre-atlantique, dont la réélection et le confort des palais nationaux ou hôtels quatre étoiles européens sont désormais la préoccupation première !
Faire campagne (campagne permanente) permet d’oublier les problèmes de… notre campagne !
Oui, chapeau, Marie-Monique Robin !
Et merci pour ce Monde selon Monsanto !
Votre regard sur le développement des biotechnologies et ses applications anarchiques a révélé le vrai drame de notre temps. Ce drame, parce qu’il est de notre génération, dont nous aurons à rendre compte à… nos enfants, à conditions toutefois que les apprentis sorciers états-uniens et leurs esclaves-marchands et paysans du monde leur… prête vie !
Depuis hier, nous ne pouvons plus dire : Je ne savais pas !

2 commentaires:

micheline84 a dit…

"Je ne savais pas: un argument qui, peut-être, aura de plus en plus de mal à disculper les tricheurs de toutes sortes et le grand public aussi, si la toute puissance financière et impérialiste ne parvient pas à museler la presse, l'édition, et même l'informatique ..(ex: google arrive filté en Chine - et d'une autre manière ailleurs ??)
Combat jamais gagné d'avance.!

diplodocus continental a dit…

Je suis d'accord pour le Montsanto que mon voisin utilise pour son mais ,je suis régulièrement aspergée...Pour ma foret les chenilles processionaires s'en donnent à coeur joie...je fais quoi?