jeudi 6 mars 2008

Elections municipales...

Le maire, qu'il soit homme ou femme, est l'incarnation du pouvoir local.
C'est par lui que passent les conditions de vie de chaque citoyen.
Protection et mise en valeur du patrimoine, prévention des accidents et sécurité publique, préservation de l'environnement, nervosité ou asthénie économique, conditions de circulation, état de la voirie, allure de nos villes et villages, qualité de l'urbanisation, conditions de fonctionnement de nos écoles, dynamique culturelle... la liste est longue des obligations et prérogatives qui font de lui l'homme à tout faire de notre société, très... puissant !
Et son équipe, pour ouverte ou fermée qu'elle soit, n'est jamais qu'une assemblée de conseillères et conseillers dont il écoute ou ignore les avis, ou dont il fait sa cour, ou qu'il achète par des titres et indemnités dans le seul but d'affermir son potentat.
Car le maire est seul !
Seul devant les électeurs...
Seul devant la justice...
Seul devant le préfet qui exerce son contrôle au nom et sous l'autorité directe du ministre de l'Intérieur...
C'est dire si, au-delà du sens interdit de la rue Tartempion, des heures d'ouverture de la déchetterie ou du menu de la cantine scolaire, ses décisions sont capitales pour la vie des administrés, fondamentales pour l'avenir citoyen, et qu'il est nécessaire de bien resituer ses choix de programme annoncés dans un contexte plus global d'évolution sociale.
Car il ne suffit pas de faire balayer les trottoirs chaque jour, d'éliminer les crottes de chiens avec ou sans moto, d'honorer de sa présence l'assemblée générale de la société de pêche Le goujon frétillant (nos rivières sont tellement pourries que les goujons y sont devenus très rares !), et de bien garnir le colis des vieux de foie gras industriel... pour être un maire digne de notre république !
Prendre en compte l'intégralité de son mandat suppose cela, certes, mais nécessite aussi et surtout de dire ce que l'on fera, et de faire ce que l'on a dit en matière de, par exemple :
-implantation d'éoliennes : au bénéfice de qui brassent-elles le vent ?
-soutien financier à création d'entreprises : à qui vont leurs profits ?
-rôle et missions de la police : qui surveille-t-elle et pourquoi ?
-élimination des déchets après le tri sélectif : pour quelle destination finale ?
-filiation politique : pour quel parti, ou quelle conception de la citoyenneté, ou quel collectivo-libéralisme roule-t-on ?
-...
Car cet éventail très large est ce qui permet à l'électeur d'identifier une vision politique, ce ruisseau local qui alimente le fleuve régional, pour polluer ou enrichir l'océan national.
La nature du maire, même du plus petit village, ses choix, ses ancrages philosophiques ou partisans, ses cousinages, mêlés aux nature, choix, ancrages, cousinages des autres maires sont ce qui fait (ou défait) la culture sociale nationale.
N'en déplaise à celles et ceux qui, à des fins politiciennes et dans le seul but de se refaire une virginité à peu de frais, prétendent que le scrutin municipal n'a d'effets que très locaux, la voix qui se porte sur un nom de tête de liste, dans la plus importante ville comme dans le plus petit village, implique l'Etat et contribue de manière essentielle et souvent irréversible (les dégâts provoqués ne se réparant pas toujours, notamment en matière d'environnement) à la nature même de la société dans laquelle nous voulons vivre !
Ce scrutin est le plus important de notre vie citoyenne. C'est lui qui modèle notre cadre environnemental et mental. De lui dépendent tous les autres !
Qu'on se le dise !

3 commentaires:

diplodocus continental a dit…

Gilles,salut!J'essaie de débusquer dans la liste des municipales de mon village,les noms pour les barrer, de notables infiltrés,sans aucun talent,appartenant à notre Maigret...Le Pen passe encore...Et tout cela parce que ces élections sont municipales...Take care!

micheline84 a dit…

très bon et important réquisitoire pour ces élections municipales ...cela va sans dire mais encore mieux en le disant et redisant . merci!! le pen passe etrès bon et important réquisitoire pour ces élections municipales ...cela va sans dire mais encore mieux en le disant et redisant . merci!! le pen passe encore: non .. vraiment dépassé!!!ncore: non .. vraiment dépassé!!!
très bon et important réquisitoire pour ces élections municipales ...cela va sans dire mais encore mieux en le disant et redisant . merci!! le pen passe encore: non .. vraiment dépassé!!!

voir aussi Election des Sénateurs:
"Les élections ont lieu au suffrage universel indirect, suffrage exercé donc par un collège électoral. Ce collège est composé de plus de 145 000 personnes : les députés, les conseillers régionaux (et conseillers à l'Assemblée de Corse) ainsi que les conseillers généraux de chaque département, les délégués des conseils municipaux (essentiellement des maires et conseillers municipaux) ou les suppléants de ces délégués, les membres du Conseil supérieur des Français de l'étranger (CSFE). "

diplodocus continental a dit…

Vous n'imaginez pas que l'Orne est comme l'Alsace...super catho et la virulence des descendants du Marquis de Sade ne se dément pas.On peut etre attaqué ou insulté par des groupes extrémistes jaloux.Ici il faut etre courageux.Personne ne sera là pour m'aider!Je suis seule!...