jeudi 11 mars 2010

J'ai rêvé d'une étoile...

Marre de leurs dérapages, promesses électorales qui n'engagent que ceux qui les reçoivent, tapes de racolage sur le cul des vaches, mensonges, leçons de morale de deux sous, philosophie politique de comptoir, con-descendance et manipulations nauséabondes des finances, prétendues "races", identités, religions...
Restons en poésie, si vous le voulez bien !

J’ai rêvé d’une étoile…
Dans la nuit ténébreuse constellée d’amour.
J’ai fait un rêve ailé,
Plume emportée au loin,
Comme Icare endormi aux rives du soleil.
Un rêve de Lumière !
Où la force des uns, d’arrogance lavée,
Servait l’autre épuisé sur le roc du chemin.
J’ai rêvé d’une étoile…
J’ai rêvé !

J’ai rêvé d’une toile
Qu’un artiste du cœur à peinte au bleu de Prusse,
D’or et de nuit profonde,
Et de terre et de ciel,
Comme un Maître Rousseau lové dans sa nature.
Un rêve d’émeraude,
Où l’ardeur des vivants ranimait les damnés,
Et nourrissait l’enfant de lait pur et de blé !
J’ai rêvé d’une toile…
J’ai rêvé !

J’ai rêvé d’une voile
Sur des flots outremer décorés de dentelles,
De vents frais et d’embruns,
De libres goémons,
Comme un vaisseau d’hier naviguant vers demain.
Le rêve d’un matin…
Que la houle de vie, et le dauphin rusé
Portaient loin des rejets de villes ensablées.
J’ai rêvé d’une voile…
J’ai rêvé !

Texte J'ai rêvé d'une étoile copyright Gilles Laporte
image Jean Lurçat La lutte du Savoir contre l'Ignorance tapisserie ateliers Tabard-Aubusson Université nancy 2- Musée des Beaux-Arts Nancy photo GL

2 commentaires:

Rénica a dit…

merci pour ce rêve bleu....

Gilles a dit…

Il est bon de vous relire, chère Rénica ! A tout bientôt.
Je vous embrasse.
Gilles