vendredi 6 février 2009

EROS 3


EROS 3

Peux-tu me dire Eros

En quel désir honteux le soleil a rougi
pour culbuter la terre en ces chants de genèse
un air de pleur étrange
un relent de pardon
relance au front des monts le vert de l’espérance

La boule de sang chaud
roule au creux des maisons
la gente damoiselle écarquille son cœur
à l’heure du berger des rêves entrevus
et cherche sous l’appât des gerbes de douceur
du bourgeon corseté sourd un moelleux parfum
limpide et souriant

Amuseur essouflé d’un ressac trop liant

Eros

Jouer à s’exhumer
jouer à s’exhumer des cendres d’une vie
est-ce l’effort d’un cœur
Eros

Est-ce l’effort d’un cœur

Poème en 5 chants extrait de mon recueil Sarments éd. Dieudonné 1972
image coucher de soleil en Saintois photo GL 2008

1 commentaire:

Michèle a dit…

*essouflée
*fatiguée
*pas totalement désespérée

vous lire me fait tenir
me fait du bien.

moi, ce matin j'ai lancé un SOS avec Baudelaire illustrant bien mon état d'âme.

grand besoin de rencontrer des personnes comme Vous pour m'évader.

bon week-end