mardi 3 février 2009

EROS 1

EROS 1

Tu as connu le jour des amours de baptême
en rêves de dément
où la fleur des repos surgissait en poème
exhalait au pourtour des désirs anathèmes
des râles de marchands

L’école de tes hauts lieux d’amour a connu
ses valses de torrent inépuisable et pur
aux frêles noms d’amants
à cœur de choses sues
tu rêvas d’ajouter le rire de minuit
le miracle du chant à l’aire ciselée
merveilleuse plaintive
écartela les ors d’un besoin qui n’est plus
d’un besoin d’effeuillée

Tu gémis

Tu ris et tu gémis

Quel encens de bonheur
en quel amer soufflet s’est terni sur ton cœur
peux-tu nous dire encor la rose d’un sang frais
la vague frissonnante à l’échine tendue
la note révélée au clavier de nos jeux
l’élan mystérieux des offrandes charnelles
le réceptacle pur d’un lys à peine ouvert
la joie simple d’aimer
le bonheur de s’offrir et la joie de donner
poème en 5 chants extrait de mon recueil Sarments éd. Dieudonné 1972
image coucher de soleil sur le Saintois photo GL 2008

6 commentaires:

micheline a dit…

"Les parfums, les couleurs et les sons se répondent.
............................

Qui chantent les transports de l'esprit et des sens"

jalhouse a dit…

C'est si joli..
J'ai relu ... Trois fois .
je t'embrasse gentil poête ...

michèle a dit…

Comme promis, je viens ici déposer quelques mots.
J'ai lu et relu..je vois que jalhouse est déjà là , je trouve très beau quand elle dit "je t'embrasse gentil poète "

A mon tour, je voudrais retenir pour moi ces mots :

"Tu ris et tu gémis

Quel encens de bonheur
en quel amer soufflet s’est terni sur ton cœur
peux-tu nous dire encor la rose d’un sang frais
la vague frissonnante à l’échine tendue
la note révélée au clavier de nos jeux
l’élan mystérieux des offrandes charnelles
le réceptacle pur d’un lys à peine ouvert
la joie simple d’aimer
le bonheur de s’offrir et la joie de donner "

et les faire "miens" .

Je suis très perturbée en ce moment , de tous côtés affluent les mauvaises nouvelles, la maladie, à court terme, à long terme..rupture avec une amie (écrivain) etc...Mais malgré tout , je ne sais pas par quel mystère je tiens, je résiste , je fais, j'agis.

Votre visite ce matin , je vous l'avoue a été pour moi un rayon de soleil (d'ailleurs il brille à l'instant présent ).

Merci Gilles.

Sur le chemin de jalhouse à mon tour je vous embrasse Gilles.

Gilles a dit…

"Juste une pensée", chère Michèle :
Vous tenez pour vivre, parce que nous vivons pour tenir ! En recevant la Lumière... du soleil intérieur !
A bientôt. Je vous embrasse.
Gilles

Rénica a dit…

"le bonheur de s'offrir et la joie de donner..." et si tout etait là...?
vite la suite !

poêtiques pensées...

Gilles a dit…

Elle arrive, chère Rénica, elle arrive...
Dans le sillage de votre visite !
A bientôt.
Amitié.
Gilles