jeudi 22 mai 2008

Sonata... pour un délassement

Imaginales sous un ciel gris, en bord de Moselle fraîche, mais avec des perspectives... lumineuses !
Fernand Allard l'Ollivier vous tient (bonne) compagnie, avec le violoneux fou... de vie !
A demain !
Fernand ALLARD L'OLLIVIER Le Délassament huile sur toile 1920
Musée des Beaux Arts PAU photo GL
musique distribuée par deezer.com

7 commentaires:

julie70 a dit…

première visite (pas la dernière) et je tombe sur cette peinture: merveilleuse modèle et image intéressante avec le musicien au fond - par toi?

castor a dit…

C'est un plaisir Gilles de voir ce merveilleux tableau, et cette femme sensuelle se délassant, et se pré lassant....Ravissement des yeux, forme et formes ! que du plaisir.
Fous de vie ! Oui sûrement.
A bientôt et au plaisir de lire, de vous lire, de regarder et de savourer
Bien à vous
Castor

Laurent Morancé a dit…

Comme j'aime vos notes !

micheline84 a dit…

quand on s'attarde
"en bord de Moselle fraîche"
il est bon de rêver...

Gilles a dit…

Merci à vous,
Julie... pour votre visite. Hélas, non, hélas, je ne suis pas le créateur de cette oeuvre, rien que son heureux admirateur!
Castor, pour vos mots chaleureux, et le plaisir du partage...
Laurent, pour votre généreuse appréciation, et...
Micheline, pour ta douce invitation au rêve !
A bientôt.
Amitié.
Gilles

Rénica a dit…

je découvre ce peintre que je ne connaissais pas... (merci)j'aime beaucoup..qu'il doit être bon de se prélasser ainsi...

Chris a dit…

La peinture m'intrigue! Content de voir de nouveaux articles, bonne soirée, à bientôt! Chris