lundi 19 mai 2008

Gaston-Paul EFFA

Il avait ému ses lectrices et lecteurs avec
A la vitesse d'un baiser sur la peau...
Il revient avec un livre largement autobiographique, lumineux, terrible et chaleureux à la fois :
Nous, enfants de la tradition.
Il... c'est Gaston-Paul EFFA.

D’origine camerounaise, cet écrivain vit en Lorraine où il enseigne la philosophie, et s'active dans un restaurant associatif qu'il a créé dont tous les bénéfices partent à Yaoundé où ils servent à développer la bibliothèque d'un collège. Dans ce nouveau livre très émouvant, Osele, le narrateur, remonte le cours de sa mémoire. Aîné de trente-trois enfants, il a été envoyé en France où il a fait de brillantes études d’ingénieur. Mais, marié à une Française, il doit expédier tout son salaire en Afrique. Choc des cultures diraient les uns sans bien savoir ce que pensent les autres : la rupture conjugale est inévitable… Menacé de mort, frappé par la maladie, Osele livre un combat inégal : il est un homme seul face à la tradition !
Quelle histoire !
Et quelle langue, au service de... quel coeur ! Gros comme ça !
A lire, pour nourrir... l'Esprit !
Gaston-Paul EFFA Nous, enfants de la tradition roman 166 p. éd. Anne Carrière

8 commentaires:

Rénica a dit…

Auteur à découvrir donc...Ce thème m'intéresse en lien avec mon activité professionnelle...
Mais quels ravages terribles semés dans le coeur des hommes au nom de la Tradition de la Culture...

Lyse a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Lyse a dit…

J'ai lu ce livre qui m'a beaucoup émue
J'ai passé mon enfance en afrique à Yaounde
au nom de la tradition j'ai perdu une amie qu'on a mariée à 12 ans
Elle n'est plus venue en classe
Elle rêvait d'être medecin
Rêve sans doute brisé

Mais beaucoup de jeunes femmes africaines veulent bouger et s'impliquent pour changer.
certaines traditions

Il y a aussi la-bas des valeurs qui devraient nous faire réfléchir sur notre

Lyse a dit…

Notre société

Gilles a dit…

Bien sûr, Lyse, il y a là-bas des valeurs qui devraient nous inciter à davantage d'humilité, et à réfléchir...
J'en ai eu la révélation en Côte d'Ivoire, en 1964 ! Profond bouleversement ! Jamais oublié !
C'est aussi l'un des "enseignements" de ce beau livre de l'Ami Gaston-Paul ! N'est-ce pas ?
Amitié.
Gilles

Lyse a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Lyse a dit…

Oui, Gilles, vous pouvez mettre mon blog dans vos liens amis
Merci beaucoup ..
Je fais de même de mon côté avec "la porteplume" où je me sens si bien
Amicalement. Bonne soirée Gilles

"il y a là-bas des valeurs qui devraient nous inciter à davantage d'humilité, et à réfléchir..."

Oui c'est ce manque d'humilité qui nous manque, parfois,si fortement à nous Européens nantis

GANGOUEUS a dit…

J'hésite depuis que j'ai lu la quatrième de couverture, peut-être votre commentaire va m'encourager à franchir le pas et aborder Gaston-Paul Effa.