mercredi 2 avril 2008

ONDEE





Pour respirer, encore et toujours, dans un monde étouffant,
cette ONDEE du beau poète Roland MARX,
extraite de
Rêve Errance
Illustrations de Fernand GROSJEAN
(éditions Flammes Vives 95130 Le plessis Bouchard 2007)



La moiteur de juillet qu’abandonne l’orage
égoutte sa sueur au pied des peupliers
des platanes chenus et des cyprès en nage.

La terrasse du bar, parasols repliés,
brouille le ciel maussade au miroir d’une flaque
tandis qu’au mur figé -réclame de jadis-
un gaillard rubicond, sur l’émail d’une plaque,
vante un apéritif à l’arôme d’anis.

Mais l’averse a chassé les buveurs de pastis…
Roland MARX, un poète ami, un frère...
Fernand Grosjean, un artiste ami, un frère...
Rêve Errance, un recueil que j'aime déguster sans modération.
Venez à ma table... partageons !
Salut et fraternité !

2 commentaires:

micheline84 a dit…

les ondées du printemps
font sourire l'avenir...

diplodocus continental a dit…

Les mirabelliers ont fleuri et les boutons des cerisiers vont exploser de senteurs et de blancheur...A Aubry le Panthou ,la Normandie s'apprete à recevoir le Dalai Lama...L'implantation de cette lamasserie ancienne et si près de nos champs de bataille minterroge...