samedi 31 octobre 2009

DAUM... Nancy !

Visite, hier, au Musée des Beaux-Arts de Nancy.
Partageons l'émerveillement, si vous le voulez bien...
Tant de fragilité me rappelle Molière (Le Dépit amoureux acte V scène 1) :

Quand je viens à songer, moi qui me suis si cher,
Qu'il ne faut que deux doigts d'un misérable fer
Dans le corps, pour vous mettre un humain dans la bière,
Je suis scandalisé d'une étrange manière.
(...)
Enfin, si l'autre monde a des charmes pour vous,
Pour moi je trouve l'air de celui-ci fort doux !

Allez savoir pourquoi !
Image Galerie Daum Musée des Beaux-Arts Nancy photo GL 30 10 09

4 commentaires:

micheline a dit…

ce clairvoyant Molière!!
"guenille si l'on veut, ma guenille m'est chère"

Rénica a dit…

Oui on a encore plein de choses à y faire dans ce monde...jolie composition pour cette photo...je vous embrasse

vince a dit…

une petite histoire:
un Noël d'il y a une quinzaine d'année ma mère avait offert à mon épouse un misérable petit bougeoir vert en forme d'escargot.
Nous l'avions remerciée mais sans plus.
Ma pauvre génitrice a alors du nous expliquer, se confondant en excuses qu'il ne s'agissait pas d'un simple porte bougie de verre mais d'un DAUM.
En effet nous avons vu les tarifs par la suite. Nous en avons rougi de honte.
pauvre mère. Quelle décpetion!!
bonne soirée Gilles.

Gilles a dit…

Ah, Molière, chère Micheline !
Oui, à faire, et... à peindre, chère Rénica !
Ce "verre"... qui portait le trésor des trésors, cher Vince : le regard d'une mère !
Je vous remercie et vous embrasse tous les trois.
Gilles