dimanche 4 janvier 2009

DAKAR

Ils sont partis !
Après avoir ravagé l’Afrique, ils vont mettre la pagaille, semer leurs miasmes, violer la nature et tuer des vies (végétales, animales et/ou humaines) en Amérique du Sud. Comme si les pays de ce sous-continent en souffrance n’avaient pas besoin d’autre chose que de la folie de quelques nantis avides d’une gloriole assise sur la promotion de quelques marques elles mêmes avides de profits !
Ils sont partis, et des porte-voix officiels et officieux nous les présentent comme des héros, ces aventuriers de chiffon, alors même qu’ils sont l’exemple à ne pas suivre de désoeuvrés en mal de sensations chèrement payées par l’environnement !
Bien sûr, on nous objectera que c’est pour porter là-bas les bienfaits du progrès, de la technique, des fruits de la recherche, de la conscience humanitaire, comme autrefois on nous a fait le coup des pompes pour le Sahel… bien sûr on nous expliquera que notre sécurité routière profite largement des expérimentations faites par les véhicules sur des pistes d’enfer… bien sûr on tentera de nous convaincre que la pseudo-aventure vécue là-bas est un vrai moteur pour des jeunesses en proie au doute, et que ce faux-rêve sera générateur de passions utiles à notre société… bien sûr ! Mais on ne justifiait pas différemment les massacres coloniaux d’hier !
Derrière les pantins-sandwichs qui s’agitent sur des engins dégueulants d’huile de vidange, de gaz à effet de serre, et de vacarme à tuer dans l’œuf tous les poussins d’espèces protégées, se dissimulent les vrais acteurs d’une tragédie que nous partageons malgré-nous : les marchands internationaux de ferraille, de plastique, de carburants et d’images, fossoyeurs de la planète !
L’accepte qui peut… le refuse qui veut !
image ANDES Fougères arborescentes fotosearch

8 commentaires:

Anonyme a dit…

En effet quand on aime un pays on ne se contente pas de le traverser, de tout coeur, Isabelle.
fille du feu

Rénica a dit…

Bon alors on fait quoi Gilles ? On monte un commando pour deboulonner bécanes et gros calibres ? On va mettre du sucre dans les réservoirs ? De l' Afrique à L'Amérique du Sud il n'y a qu'un pas et la misère y a le même goût... Je partage votre coup de gueule !

Gilles a dit…

Chiche, Rénica !
J'ai eu la malchance, voilà quelques années, de tomber dans le sud tunisien (oasis de Ksar Ghilane, autre grand terrain de jeu de nos allumés du carburateur !) sur un lieu de "bivouac" du "rallye de Tunisie" trois semaines après son passage : deux hectares de dunes sahariennes couvertes de bidons d'huile, filtres à air, courroies, pneus, excréments humains, emballages de bouffe prédigérée d'origine US, cannettes de boisson gazeuse de même origine, cartons de frites, éléments de pare-chocs, panneaux et oripeaux publicitaires, et autres traces de notre civilisation exemplaire dans lesquelles fouillaient des gamins en hardes !
Ma honte est toujours là ! Ma colère n'est jamais retombée !
Comment peut-on présenter ce gens-là comme des héros ?
Ils dégueulassent notre Terre et n'offrent, à ceux qu'ils prétendent aider, que les miettes empoisonnées de leur mécanique festin !

Anonyme a dit…

Rénica, je propose plutôt du sucre dans les durites de l'internet, ainsi la propagation du pire par des gens soi-disant meilleures aura un autre goût... Amandine

Fille de l'Eau a dit…

Ah, ah, Rénica, je viens aussi.
On peut aussi crever les pneus non ?
Ou quelques peintures sur les carrosseries sponsorisées ?

Gilles la notion de héros est bien morte, pour preuve, la légion d'honneur au joueur de foot !!!Pourquoi ? Avoir donner des coups de pied dans un ballon qui font gagner des matchs internationaux ?

Gilles a dit…

Oui, Filledel'Eau, on attribue des marques de reconnaissance nationale à des aventuriers de chiffon, des héros de carton-pâte ! Mais ne salue-t-on pas toujours avec plus d'empressement ceux... qui nous ressemblent ?Quant au sucre dans les durites de l'internet, chère Amandine, il a vraiment un fort goût de... censure qui me donne la nausée !
Refuser de regarder la maladie en face n'a jamais rendu plus sain !
Meilleure année à vous que celle que nous venons de vivre !

micheline a dit…

crever des pneus c'est encore la guerre!! même si ce n'est qu'un défoulement virtuel bien naturel..
alors quoi?
décrasser les durites de l'internet en y mettantle plus possible de nos grains de sel????

Vincent a dit…

Olé!!!!!
Bien dit Gilles!!!
A une époque où on nous demande de faire des économies (en fait depuis le début du Dakar) ces fêles balancent leur déjections dans une nature vierge.
Qui va ramasser les canettes vides et les papiers des chewing-gum? On ne le fait déjà que rarement sous les remontées de nos pistes de ski, alors dans un désert..........
Pour ce qui est des pompes dans le sahel, je pense comme toi.
Pour ksar-Ghilane je l'ai vu très propre. Mais c'est pas ce qu'il y a un club-Med je crois.
Encore bravo pour ce coup de gueule bien senti.
bon weekend.