mardi 8 mai 2012

Ô République universelle... Victor Hugo

Lux


Temps futurs ! vision sublime !
Les peuples sont hors de l'abîme.
Le désert morne est traversé.
Après les sables, la pelouse ;
Et la terre est comme une épouse,
Et l'homme est comme un fiancé !

Dès à présent l'oeil qui s'élève
Voit distinctement ce beau rêve
Qui sera le réel un jour ;
Car Dieu dénouera toute chaîne,
Car le passé s'appelle haine
Et l'avenir se nomme amour !

Dès à présent dans nos misères
Germe l'hymen des peuples frères ;
Volant sur nos sombres rameaux,
Comme un frelon que l'aube éveille,
Le progrès, ténébreuse abeille,
Fait du bonheur avec nos maux.

Oh ! voyez ! la nuit se dissipe.
Sur le monde qui s'émancipe,
Oubliant Césars et Capets,
Et sur les nations nubiles,
S'ouvrent dans l'azur, immobiles,
Les vastes ailes de la paix !


O libre France enfin surgie !
O robe blanche après l'orgie !
O triomphe après les douleurs !
Le travail bruit dans les forges,
Le ciel rit, et les rouges-gorges
Chantent dans l'aubépine en fleurs !

La rouille mord les hallebardes,
De vos canons, de vos bombardes
Il ne reste pas un morceau
Qui soit assez grand, capitaines,
Pour qu'on puisse prendre aux fontaines
De quoi faire boire un oiseau.

Les rancunes sont effacées ;
Tous les coeurs, toutes les pensées
Qu'anime le même dessein,
Ne font plus qu'un faisceau superbe ;
Dieu prend pour lier cette gerbe
La vieille corde du tocsin.

Au fond des cieux un point scintille.
Regardez, il grandit, il brille,
Il approche, énorme et vermeil.
O République universelle,
Tu n'es encor que l'étincelle,
Demain tu seras le soleil !...
Victor HUgo Les Châtiments
Image Victor Hugo par Léon Bonnat Musée du château de Versailles

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Puisse les vers sublimes de Victor HUGO être un présage, mais déjà le ciel noir se dégage, OUI, et demain nous verrons ??
Mais en attendant ce ciel tout éclaircit fait du bien.
Un sentier se dessine,sans doute caillouteux , sans doute parfois boueux , mais aussi jalonné d'herbe tendre et de fleurs sauvages.
katyL

Anonyme a dit…

j'oubliais , quel magnifique poème! et quel grand HOMME que Victor HUGO
dont je salue ici le talent, l'esprit et la beauté de l'écriture.
KatyL

Anonyme a dit…

Je ne voudrais pas jouer les Cassandres ; mais je crois qu'il faut attendre le résultat des législatives pour être euphorique ou pas !
D'ailleurs la guérilla commence avec l'annonce de ce matin dans l'Est Républicain qu'Arcelor Mittal n'a pas besoin de l'acier lorrain.
Je vous embrasse tous deux. J.C.

Anonyme a dit…

bien sur JC , et même après les législatives .....il y aura toujours le pouvoir de l'argent !! être encore et toujours vigilants.
pas d'euphorie, juste un sourire de contentement, mais il faut aller de l'avant.. ET des Mittal il y en a plein
je vous embrasse aussi JC
katyL

Anonyme a dit…

J'ai vu hier soir la vie de VICTOR HUGO à la télévision et j'avoue que ce Grand HOMME m'a fait beaucoup pensé à toi Gilles pour le talent de l'écriture..la barbe blanche ..le regard perçant....
le goût du bien faire, le grand travailleur, l'homme aux multiples dons../.. et j'en passe
Je suis heureuse de connaître le V. HUGO Lorrain! c'est dit!
bisous
katyL et F

Gilles a dit…

Voilà, nous y sommes ! Des temps nouveaux sont arrivés. Mais ceux d'hier continuent à nous éclairer, heureusement ! Merci mes chers JC et Katy.