dimanche 15 mai 2011

La Fontaine de Gérémoy... PRESSE

La presse aime mon nouveau roman historique :
Voici quelques-unes de ses réactions les plus récentes :


L’EST ECLAIR (27 02 11)
A travers le destin tumultueux de deux femmes volontaires, c’est un siècle d’histoire que Gilles Laporte déroule sous nos yeux. Deux beaux portraits de femmes indépendantes avec, en toile de fond, l’histoire de Vittel qui deviendra l’une des stations thermales les plus huppées d’Europe.

LIBERATION CHAMPAGNE (27 02 11)
Sur fond d’histoire, du second Empire à la Libération, dans le décor majestueux de Vittel, le destin de deux héroïnes aussi attachantes qu’exceptionnelles.

L’ESTRADE (KOCHERT Mélanie Grand Format - 03 2011)
Dans son dernier ouvrage « La Fontaine de Gérémoy », deux femmes voient leurs vies traversées, de la création de la station de Vittel en 1854 à la libération de la Ville en 1944, par des courants d’Histoire. Deux destins marqués par la rébellion contre une indigne condition. Fortes et courageuses, elles ont une vraie vision de ce que pourrait être leur place dans la société. Une place centrale, de femmes modernes, libres et avisées.

LA LIBERTE DE L’YONNE (03 03 11)
A travers le destin tumultueux de deux femmes volontaires, c’est un siècle d’histoire que Gilles Laporte déroule sous nos yeux. Deux beaux portraits de femmes indépendantes avec, en toile de fond, l’histoire de Vittel qui deviendra l’une des stations thermales les plus huppées d’Europe.

LE REPUBLICAIN LORRAIN (Roger BICHELBERGER – 27 03 11)
Gilles Laporte nous donne avec « La Fontaine de Gérémoy » un roman particulièrement abouti (…) Ce que je voudrais souligner d’entrée de jeu, c’est l’art avec lequel Gilles Laporte a su intégrer les éléments historiques au corps même de son roman, avec un savoir-faire accompli, évitant au lecteur toute impression de longueur. La qualité de son style, remarquable, y contribue fortement. Mais l’essentiel est ailleurs. Il est dans le destin de deux femmes qui traversent ce roman de bout en bout, montrant, comme le dit Camus en exergue, que l’auteur a un sens profond de l’humanité, inséparable ici de la beauté.

MIDI LIBRE (H. CH 13 04 11)
Roman passionnant. Un siècle d'histoire se déroule avec ces mère et fille indépendantes, sensibles aux combats pour la liberté qui finissent par s'imposer. Un hommage à deux femmes volontaires luttant dans un monde d'hommes…

LA PLUME CULTURELLE (Stéphanie JACHIMIAK – 02 05 11)
Dans le dernier roman de Gilles Laporte, « La Fontaine de Gérémoy », les femmes occupent une place prépondérante, notamment l’héroïne Marie-Amélie. L’auteur y décrit les conditions de vie de la gent féminine et les combats de celle-ci pour imposer sa place dans un monde trop masculin (…) Sa plume de plus en plus affûtée lui permet de camper des personnages puissants qui témoignent de ses convictions dans l’élégance de l’écriture.

COSMOPOLITAN (Brigitte KERNEL - Juin 2011)
Dans « La Fontaine de Gérémoy », Gilles Laporte raconte l’histoire de deux héroïnes à la vie bien difficile entre 1854 et 1944 (…) Un roman bourré d’amour, d’énergie et de courage. Pas facile d’être une femme à l’époque, dans ce monde régi par les hommes.




A bientôt, pour d'autres réactions et, peut-être, vos impressions de lecture !

Amitié.

7 commentaires:

Rénica a dit…

S'il est aussi bien écrit que les précédents ce sera du bonheur...je lui souhaite un bon acceuil cuez les libraires.
amicales pensées

Gilles a dit…

Merci, chère Rénica. J'espère que vous allez bien et que le pinceau est très actif.
A tout bientôt.
Je vous embrasse. Gilles

Anonyme a dit…

Il est aussi bien écrit que les précédents, avec encore plus de puissance évocatrice. J.C.

Anonyme a dit…

Je serai à votre présentation, ce 23, à Essey les Nancy. Je me réjouis de ce futur bon moment. J.C.

Gilles a dit…

Merci, cher Jean, pour tes mots chaleureux. Je me réjouis de te retrouver lundi après-midi, à Essey. Un bon moment en perspective. Fidèle amitié.
Gilles

Le Naturel au Grand Galop ! a dit…

Impressionnante revue de presse !

FELICITATIONS !

Gilles a dit…

Merci, Le Naturel au grand Galop, pour ce message chaleureux.
A bientôt.
Cordialement.
Gilles