vendredi 9 juillet 2010

RILANCE et MOLITIQUE...

Comme pour nous prouver que l’Histoire n’est qu’un perpétuel recommencement, nos politiques ont décidé de nous faire revivre les pires moments de la Troisième République.
Aux scandales financiers s’ajoutent, sous nos yeux, les mensonges d’État, l’irresponsabilité chronique, la volonté de dissimuler les exactions, le plaisir de fumer en douce les économies du peuple, les ronds de jambe électoraux et moulinets de matraques, les trafics d’influence et logement de capitaux en niches fiscales paradis des chiens, les promesses qui n’engagent que ceux qui les reçoivent, la confusion des pouvoirs et des idées, les guerres de religion sous couvert de lutte contre le terrorisme, les ouvertures de prisons associées aux fermetures d’écoles, les hausses de tarif de gaz et d’électricité indexés sur des chimères actionnaires, la grande manipulation des retraites des travailleurs par ceux qui n’ont du travail que la vision des palais nationaux, le sauvetage des banquiers, la spoliation du peuple, l’usage à des fins personnelles de mandats issus du suffrage universel…
Et, pour faire passer la pilule, ils nous inventent des mots nouveaux capables de créer un écran de fumée (de Havane) entre leur monde virtuel et notre monde réel :
RILANCE !
Pauvre marmelade de RIgueur et de reLANCE !
Peut-être son auteure ministérielle espère-t-elle se faire recevoir un jour, grâce à ce néologisme, sous la Coupole où se sculpte sans cesse le nouveau dictionnaire.
Ça te la coupe, Paul ! (Même niveau…)
Afin d’assurer son succès académique, garantie d’une reconversion réussie (voir l’élection, à un fauteuil de la vénérable institution, d’un ancien Président-ancien amant fantasmatique de Lady D), nous pouvons suggérer à Madame la Ministre la mise sur le marché médiatique d’un nouveau mot, heureux mariage de MOrale et poLITIQUE
MOLITIQUE !
En voilà une idée qu’elle est bonne !
Pas vrai ?

Qu'en pensent donc nos mous de la morale-accros de la politique ?
Peut-être pour la Sixième République !

Ah, bon...
A suivre…

image Billets de banque et monnaie photo GL

2 commentaires:

micheline a dit…

aux grands mots les grands les grands remèdes
ajoutons s'il le faut le ré de ma clarinette
à l'embouchure de notre évolution

Gilles a dit…

Ajoutons, chère Micheline, ajoutons. Plus nous serons nombreux pour souffler, mieux on nous entendra.
Bises.