samedi 17 juillet 2010

Les Padox à Fresnes - 3ème jour

Mercredi 19 mai 2010 - À l’atelier, nous retrouvons nos trois fidèles. En nous apprenons qu’Euridice a un parloir à 3 heures (il est 2 heures), donc qu’elle ne viendra pas, que Germaine ne viendra pas, elle a une grosse déprime. Claudine a convaincu 3 copines de venir, elles sont volontaires… Mais la chef nous dit qu’elle ne sont pas inscrites. Et Romain n’est pas avec nous pour faire le lien avec l’administration. Alors ces volontaires restent à se morfondre dans leur cellule, et nous travaillons avec nos 3 Padox. Avec notre équipe, on passe à 5, et la répétition commence : en deux heures, nous arrivons à monter l’ensemble de la présentation, les filles sont attentives, douées, expressives. Rendez vous demain ? Eh bien non, car deux d’entre elles ont CAP, Commission d’Application des Peines, c’est naturellement important et obligatoire. Donc on ne se retrouvera que vendredi, pour une heure de répétition, avant la présentation de notre page blanche. En sortant, notre petite Brésilienne, Julia, est appelée par la surveillante pour aller transporter des colis. Elle sort, revient revêtue d’une blouse bleue, et suivie par une gardienne, fait deux ou trois transports, de la cour d’entrée à l’intérieur. Et tout d’un coup, elle ne nous connaît plus, son regard est fixe, grave, comme si une barrière entre nous s’était refermée. Elle a 34 ans, 3 enfants, et son fils de 17 ans vient d’avoir un enfant. Grand-mère à 34 ans. On imagine bien pourquoi elle est là, mule, transport de drogue. Quand elle sortira d’ici, elle se retrouvera en prison au Brésil. C’est une fille très douée, elle a un sens de la comédie et du jeu. Elle pense qu’elle suivra un atelier-marionnette au Brésil, en prison. Yuna, la Guyanaise, est là pour les mêmes raisons "pour quelques grammes de cocaïne…" Ironie du sort, elle vient de Cayenne, mais son bagne est à Fresnes.
A suivre...
Cie Dominique Houdart-Jeanne Heuclin
12, rue Vauvenargues
75018 PARIS
Tél 01 42 81 09 28 GSM 06 11 87 62 77
Siret : 353 180 813 00035APE 923 A
Licence cat 3 n 15816

2 commentaires:

gaelle a dit…

Bravo pour cette très belle initiative que de faire jouer la comédie à ces femmes abîmées par les épreuves de la vie.
Pour ma part, je travaille en clinique psychiatrique et nous animons avec les patients un atelier "théâtre". comme je vous rejoints qd vous parlez du regard fixe de cette femme....chez nous , beaucoup de chose se passe dans le regard, dans le non-dit et dans la difficulté d'apprivoiser l'autre....Mais quelle gratification au final de voir émerger des étoiles de joie dans leur yeux. Bonne continuations à vous.

Gilles a dit…

Merci, chère Gaelle, pour les amis Dominique Houdart et Jeanne Heuclin qui, avec leur Compagnie théâtrale, créent ces moments de belle humanité et nous les font partager.
Et merci pour les "étoiles de joie" qui scintillent pour nous dans votre message.
Très cordialement.