mardi 21 avril 2009

La JUSTICE et le VITRIER







Encore un prévenu d’cassé
V’là l’jugement qui passe !
Encore un prévenu d’cassé
V’là l’jugement passé !


On pourrait le chanter ainsi, sur l’air du vitrier, si la situation n’était pas si grave !
Depuis quelque temps, sans doute afin de flatter leur ego en brandissant un pouvoir fort et, pour le moins, se prouver qu’ils existent devant… les caméras, les juges, procureurs et autres enrobés de Justice ont pris l’habitude de présumer coupable toute personne qui ne peut pas, ou n’a pas encore pu (temps, moyens…) faire la preuve de son innocence. On voit des citoyens accusés de terrorisme, des maris poursuivis pour crime « parfait », des passants chargés violemment puis "gardés à (courte) vue" pour avoir voulu attenter à l’ordre public dans le sillage d’une manifestation, le tout sans indices concordants et confondants, sans témoignages valides, sans aveux, sans preuves ! Alors que l’un des principes fondamentaux du droit de notre pays est, au contraire, de présumer innocent tout individu mis en cause dans quelque affaire que ce soit, jusqu’à ce que la justice ait réussi à prouver… sa culpabilité !
Tragique retournement des pratiques dans le pays qui se prétend le donneur de leçons au monde entier en matière de… respect des Droits de l’Homme !
Tragiques situations pour les victimes de cette dérive qui n’ont pas toujours la chance de voir reconnue (ou les moyens de faire reconnaître) l’erreur judiciaire par ceux-là mêmes qui l’ont commise (chacun sait que l’être humain a horreur de se voir confronté à… sa propre erreur) !
Dans la célèbre pièce de Jules Romains « Knock », on découvrait, au grand bénéfice de l’industrie pharmaceutique, que « tout homme bien portant est un malade qui s’ignore ! »...
Il est désormais venu le temps où, pour tout ce qui porte robe décorée d’hermine, tout homme innocent est un coupable qui s’ignore !
Mais… ce n’est pas du théâtre !
C’est notre vie au quotidien !
A chacun, dans sa solitude face au fléau de… la Balance, de tenter de prouver… le contraire !

Encore un prévenu d’cassé…

Image Honoré DAUMIER Les juges

3 commentaires:

filledufeu a dit…

Le rapprochement entre la justice et la médecine me semble fort judicieux,que l'on me préserve du juge et du chirurgien et je serai comblée!

Michèle a dit…

Gilles,
(hors-sujet)

Avez-vous des nouvelles de Jalhouse ?
Je suis inquiète , son blog et fermé et un courrier postal est resté sans réponse.

Je n'ai eu le temps de lire " Julie Victoire" ...

Très pertinent votre post sur "La JUSTICE
et le VITRIER"

Bon week-end .

Rénica a dit…

Oui Gilles en sachant que ceux qui bn'ont pas les moyens de se faire aider seront toujours les mêmes...je vous embrasse