jeudi 2 février 2017

Livre numérique... livre papier ?




Livre numérique... livre papier ?

Dès le premier regard, son charme m’emprisonne !
Qu’il soit grand ou petit, de couleur ou blafard,
De glace lumineuse ou de satin sans fard,
Il empoigne mon cœur et mon corps. J’en frissonne !

Alors, j’ose la main. Alors, énigmatique,
Il s’ouvre à la caresse, il se livre, il se donne,
M’invite à oublier le temps et ma mignonne,
Me découvre son âme et sa ligne érotique…

Oserai-je vous dire d’où il vient, ce qu’il est ?
Aimer, c’est partager ! Alors, aveu magique,
-Vous le répéterez à l’humain sympathique !-
Je peux vous murmurer son nom : « livre papier ».

 -----

Un jour d’égarement, j’ai voulu le tromper,
Avec un… numérique, écran à tripoter !
Mais j’en suis revenu, la rétine en rognonne.

Alors, il m’a repris sans un mot de reproche,
S’est ouvert à Verlaine, à son ciel, à sa cloche,

A l’amour Liberté ! Je sais qu’il me pardonne.

  ©Gilles Laporte 2017 SACEM

3 commentaires:

Anonyme a dit…

très beau poème qui reflète l'attachement que l'on a pour les livres ... tu sais d'ailleurs que je partage , les livres sont toute ma vie ! et la poésie avec ...
Ceux de papiers nous pouvons les regarder , les toucher , les sentir comme tu le dis si bien, mais comme il faut vivre avec son temps il arrive de partager numériquement des beaux textes ou des poésies ... Pour moi il est essentiel de communiquer par n'importe quel support que ce soit , pour apporter la lumière par un texte , une poésie, une image ... ouvrir les esprits..
merci de ce poème et à bientôt de te revoir
bises par brassées de trois
katy

Anonyme a dit…

Magnifique texte, très beau style qui résulte des états d âme de l écrivain. Merci Gilles pour ce bel écrit. Nicole

Anonyme a dit…

J'ai pendant plusieurs années utiliser une liseuse. J'ai d'abord été séduit par la possibilité de me procurer des textes a très bas prix ex : les mémoires d'Alexandre Dumas (1300 pages pour 1 € 90 et bien d'autres). Mais comme tu le poétise si bien le plaisir n'y était pas ! J'ai fait cadeau du matériel à plus jeune que moi.
Pour les vrais lecteurs rien ne remplacera le livre papier. D'ailleurs la personne qui a hérité de mon matériel après l'engouement de la nouveauté s'en sert peu.Ton lyrisme en interpellera surement beaucoup.
Je vous embrasse. J.C.