lundi 7 juillet 2008

Qu'aurait-il pensé ?

La préparation finale de deux livres à sortir à la rentrée de septembre est très consommatrice d'énergie et... de temps !
Mais...

Qu'aurait-il pensé de notre société de dollars en tornade, de chapelets en collier, de bouchons sur la route des vacances, de charters bourrés d'ébène, de nouvelles icônes laïques, de réduction de TVA sur les restos alors qu'il aurait mieux valu l'augmenter sur les gargotes à hamburger qui ont toujours bénéficié d'un taux très réduit, de G8 plein aux as tandis que crève l'Afrique...
Qu'en aurait-il pensé... lui ?


Denis DIDEROT par Jean-Honoré Fragonard 1769 Musée du Louvre photo GL

4 commentaires:

Rénica a dit…

Diderot a dit :
"je puis tout pardonner aux hommes excepté l'injustice,l'ingratitude, l'inhumanité"...
Merci Gilles pour cette magnifique peinture de Fragonnard et cette chanson de Moustaki chantée et rechantée très fort du haut de mes 17 ans...Elle est toujours d'actualité !
amitié révoltée...

Rénica a dit…

Mille excuses à Fragonard à qui j'ai par étourderie collé 2 "n"....

Anonyme a dit…

Que faut-il penser ?
Où faut-il aller ?
Avec qui et pourquoi ?

Moi, du haut de mon gratte ciel je ne sais plus.

Séb a dit…

C'est simple, comme chaque esprit des Lumières de notre époque, il aurait baissé le front et pris un nouvel anti-dépresseur. Dans ce monde médiatico-politique, personne n'ose. Ou, plutot, le peu qui ose ne voit pas de micro se tendre.